Breadcrumb

Vidéos

Dans le milieu professionnel, le feedback permet d’avancer.

 

 

Sans feedback, il est difficile d’avoir une visibilité sur les compétences et les habitudes de travail de chacun. Néanmoins, comment est-il possible de survivre en entreprise, si l’on n’est pas capable de recevoir du feedback négatif ? Comment faire face aux critiques intelligemment dans le milieu professionnel, sans être sur la défensive ?

7 étapes pour gérer la critique dans le milieu professionnel

  1. Soyez à l’écoute

Soyez à l’écoute et posez des questions pour être certain(e) de comprendre la (les) critique(s) dans sa (leur) globalité.

  1. Supposez de bonnes intentions

D’emblée, dites-vous que votre interlocuteur a de bonnes intentions, sauf si bien sûr il ou elle vous montre d’autres signes. Ne vous précipitez pas à penser que la personne qui vous critique vous veut du mal. Bien sûr… si cela est le cas, considérez les points suivants…

  1. Évitez d’être sur la défensive 

Au lieu d’être sur la défensive, exprimez ce que vous avez appris et la manière dont vous ferez les choses la prochaine fois.

  1. Ne prenez pas les critiques personnellement

Ne prenez jamais du feedback négatif comme une insulte à votre personne.

  1. Considérez la critique comme une forme d’aide

Souvenez-vous que toute forme de critique, positive ou négative, est le signe que l’on s’intéresse à vous et que quelqu’un cherche à vous rendre meilleur encore. Il serait plus inquiétant de voir que personne ne s’intéresse à vous ou à votre travail…

  1. Soyez indulgent avec vous-même

Chacun fait des erreurs. Il n’y a pas de mal à faire des erreurs, mais faire et refaire la même faute plusieurs fois de suite parce que vous refusez d’écouter les critiques et d’apprendre n’est pas productif.

  1. Remerciez l’autre

Que la critique soit positive ou négative, remerciez la personne qui vous l’a donnée.

Faire face aux attaques sur le lieu de travail

Les étapes ci-dessus s’appliquent bien évidemment seulement aux critiques constructives et bien intentionnées. Lorsqu’il est injuste ou abusif, le feedback peut devenir toxique, surtout lorsqu’il est utilisé par les managers pour contrôler leurs employés, voire même pour les humilier.

Les critiques de ce genre incluent :

– Du feedback négatif à outrance

– Des attaques personnelles

– Une critique injuste, attribuée par rapport à quelque chose qui n’est pas de votre ressort

– Le feedback négatif donné de manière désagréable

Ces critiques n’ont pas leur place au travail et vous ne devez en aucun cas les accepter, au risque de les voir se répéter.

Toute forme de critique peut être constructive, car elle donne à chacun l’occasion de s’améliorer et d’apprendre. Le feedback positif est, bien évidemment, plus appréciable, mais largement sous-estimé en entreprise. La critique négative, quant à elle, peut avoir de bons côtés, si elle est attribuée et reçue dans les règles de l’art.