Breadcrumb

Avis d'expert

En 2018, 84% des décideurs RH jugent également primordial d’accroître la valeur stratégique des données RH. Pour 60% d’entre eux, la priorité porte sur la généralisation de l’utilisation de solutions analytiques dans les départements RH afin d’aller au-delà du simple reporting.

 

Les besoins des décideurs RH interviewés portent également fortement sur la valorisation des données RH. Il s’agit de tirer profit de la multitude de données présentes dans les applications et bases de données utilisées par la fonction RH et des capacités d’analyse offerte par les outils afin d’asseoir la dimension stratégique de la fonction. En la matière, l’enjeu majeur concerne la qualité des données RH car sans données fiables et à jour, toute analyse pertinente serait vaine. Les DRH ont conscience de la tâche à accomplir en identifiant la mauvaise qualité des données comme le 2ème frein à une gestion des données optimale. Aussi, 93% d’entre eux estiment prioritaire d’améliorer la qualité des données RH en s’attaquant aux doublons, aux données obsolètes, erronées, incohérentes… La qualité des données RH est une condition sine qua non à tout projet de gestion des données, voire de transformation digitale. Ainsi, Thalès en lançant son projet de transformation RH avait comme enjeu majeur de développer un système robuste capable d’offrir des données cohérentes en temps réel et un accès à un ensemble de données fiables sur l’ensemble de ses 65 000 collaborateurs.